© Maison Célia Debras - Tous droits réservés

Désirs exotiques

Les premiers navigateurs portugais à avoir posé le pied sur les sols chinois en 1513 et japonais en 1543 n’ont pas tardé à ramener en Europe des objets et autres représentations de l’art de vivre asiatique, jusqu’alors inconnu en Occident. Les contrées lointaines fascinent. Elles provoquent rêveries et fantasmes. Ces objets, débarqués par centaines, évoquent des paradis inconnus, des parfums luxueux, des climats tendres.

La laque entre à Versailles

En 1686, le roi de SIAM (actuelle Thaïlande) se rend à Versailles. Parmi les somptueux présents qu’il offre à Louis XIV, les merveilleux laques du Japon vont rapidement influencer le goût de la cour. Les paysages féériques, animés de chutes d’eau, d’oiseaux et de fleurs inhabituels semblent prendre vie à travers la laque. 

Témoigner la puissance d’un Roi

Afin d’être adaptés à la mode de l’époque, les ébénistes ajoutent un piètement à ce mobilier d’apparat. Leur structure architecturale est très lourde et soulignée par la dorure. L'utilisation des motifs décoratifs empruntés à l'Antiquité comme la tête ou les pattes de lion contraste avec la légèreté et la finesse du cabinet de laque surélevé. L’ensemble décoratif est destiné à exprimer la toute-puissance de Louis XIV.

L’Europe s’empare de la laque

La commode, création attribuée à André-Charles Boulle, est constituée d’un bâti largement ventru abritant deux vastes tiroirs. Afin d’y ajouter les décors laqués très convoités à l’époque, les ébénistes découpent, en surface, les laques japonais. Ils les replaquent sur les meubles qu’ils ont créés, aux goûts, formes et usages occidentaux.
En 1680 à la demande de l’un des présidents de la Compagnie Française des Indes Orientales pour la Marquise de Sévigné, un secrétaire est envoyé au Japon afin d’y être laqué. C’est
le premier exemple de meuble français décoré en Asie.

Les Vernis Daggly en Hollande et les Vernis Martin en France seront ensuite inventés et utilisés sur le mobilier d’apparat, permettant aux européens une créativité illimitée.